Nous sommes à mi-chemin de notre montée vers Pâques. Nous nous réjouissons de pouvoir bientôt célébrer la Résurrection du Christ. Ce dimanche est appelé dimanche de « laetare », qui signifie se réjouir, pour cette raison.

L’évènement du Mont Thabor ne sera qu’une étape sur le chemin du Calvaire, il éclaire déjà la nuit du Golgotha avant de nous annoncer la prodigieuse victoire de Pâques qui présuppose la mort du Christ.

Chaque année, l’imposition des cendres marque le commencement du Carême – ces quarante jours qui vont nous préparer à célébrer le mystère central de notre Foi

Nous sommes le jour du sabbat et le Christ donne à la belle-mère de Simon qui était malade, une nouvelle vie, d’une nouvelle qualité, une vie dans laquelle Dieu manifeste qu’il est proche

Toute l’existence d’Anne et de Siméon s’était consumée dans l’espérance de la nouveauté radicale que le Messie apporterait au monde.

Jésus enseigne, Jésus libère, N’ayez pas peur. Délivre-nous de nos maladies physiques et spirituelles, protège-nous contre tout ce qui est mal, contre toutes sortes d’épidémies.

L’évangile de ce dimanche nous parle de la question fondamentale d’être disciple du Christ. Appel, Réponse, Recherche, Témoignage.

A travers son propre baptême, le Christ habité par la plénitude de l’Esprit Saint vient faire de nous les fils bien-aimés de Dieu.

Avec pédagogie, le père Bonino nous aide à faire le passage entre la Sagesse, dans l’Ancien Testament, et Jésus.

Si le Christ nous conduit à aimer Marie sa Mère comme Il l’a aimée, le cœur de la Vierge Marie mène immédiatement au cœur de Jésus-Sauveur et nous Le fait aimer.

Page 3 of 5 1 2 3 4 5
© 2020 Saint Louis des Français | Made by Communauté Saint-Louis-des-Français | Politique de confidentialité