La communauté des prêtres de Saint-Louis à la joie de compter parmi ses membres le père Jacques Gagey qui est aumônier du scoutisme catholique pour le monde entier, délégué par le pape François pour cela.

Deux actualités ont le méritent d’être communiquées ici, l’avancement du procès en béatification du Père Jacques Sevin qui est déjà « Vénérable » depuis 2012, avec l’étude d’un nouveau miracle, et un article récent de l’Osservatore Romano sur la pédagogie scoute, article auquel le père Jacques à contribué.

Vénérable Jacques Sevin – nouvelle étape avec l’étude d’un miracle dû à son intercession

article issu de la page facebook de la CICS – 21 janvier 2021

 

Vénérable Jacques Sevin dont les vertus héroïques ont été reconnue le 10 janvier 2012

L’étape la plus difficile a été franchie déjà : l’héroïcité des vertus a été proclamée le 10 janvier 2012. Au lieu de dire : Père Jacques Sevin, nous disons maintenant : Vénérable Jacques Sevin ! Nous sommes maintenant à la deuxième étape : la reconnaissance d’un miracle.

Vendredi 8 janvier 2021, Mgr Jacques Benoît-Gonnin a clôturé à l’évêché de Beauvais l’enquête sur une guérison attribuée à l’intercession du Vénérable Jacques Sevin.

Mercredi 13 janvier, le nouveau Président de la Congrégation pour la cause des Saints, Cardinal Marcello Semeraro proche du Pape François, s’est entretenu avec Mère Marie-Pierre, Supérieure des sœurs de la Sainte-Croix de Jérusalem et deux de ses sœurs, ainsi que notre aumônier général Jacques Gagey, postulateur de la cause au sujet de Jacques Sevin de ce qu’il a fait, et de ce qu’il représente aujourd’hui pour le scoutisme.

Rencontre du 1″ janvier 2021 des sœurs de la Sainte-Croix, « acteurs » de la cause de Jacques Sevin, et Jacques Gagey postulateur de la cause de Jacques Sevin, avec le Cardinal Préfet de la Congrégation pour la cause des saints, Mgr Semeraro.

Maintenant le dossier est à Rome. La conclusion de l’examen de l’enquête n’est pas à attendre avant deux ans.

L’osservatore Romano interview le père Jacques Gagey sur la pédagogie scoute

L’article du 25 janvier 2021, écrit à l’occasion de la journée mondiale de l’éducation, le 24 janvier, est à retrouver sur https://www.osservatoreromano.va/it/news/2021-01/quo-019/in-un-campo-di-tende-br-dove-si-abbraccia-la-diversita.html. Extraits traduit de l’italien :

« En vivant le scoutisme tu apprends à t’engager dans la vie, à vivre en communion, à servir les personnes, comme un mouvement intime de l’être qui se concrétise par la promesse de servir Dieu, les autres et toi-même. »

« Le Scoutisme est le symbole de l’humanité vue comme une famille qui embrasse la diversité, quelle que soit la religion, et dans laquelle Dieu est le père de tous les hommes. » Contrairement à l’école où il existe une pédagogie structurée pour l’enseignement, la méthode éducative scoute est simple et forme le caractère des jeunes. Tout se résume dans l’engagement et la promesse d’être responsables, ensemble, de la maison commune : Pourquoi vivons-nous ensemble ? Pourquoi jouons-nous ? Pourquoi mangeons-nous ensemble ? Pourquoi je t’aide ? Pourquoi sommes-nous amis ? Pourquoi appartenons-nous à la famille humaine et nous sommes tous frères ? » Les valeurs éducatives « viennent plus tard et s’inspirent de ce sens spirituel de fraternité qui nous pousse à goûter à la vie ». Aujourd’hui, de nombreux parents aiment envoyer leurs enfants faire du scoutisme. « Ils comptent, souligne-t-il, et pensent que c’est la sécurité parce que cela offre l’occasion de se sentir vivant et vous rend responsable de ce que vous faites. » Les jeunes voient dans leurs chefs, de peu leurs aînés, des modèles de vie tangibles, « ils voient comment ils ont grandi et peuvent se concevoir en les regardant ».

[…]

Au cours de la dernière année, beaucoup de gens ont perdu leur emploi, vu leurs revenus diminuer et ont passé tant de temps à ne rien faire de rentable, mais ils ont redécouvert la vie familiale, l’amitié, la communauté, Dieu. Il est bon de s’en souvenir en cette Journée mondiale de l’éducation qui est célébrée le même jour où Robert Baden-Powell a publié le livre Scouting for Boys, avec lequel il a fondé le mouvement scout. Un camp de tentes est un « endroit sûr » où vous vous perdez dans la nature sans vous perdre dans de mauvaises compagnies ou des parcours autodestructeurs. Vivre avec des choses simples et rentrer à la maison joyeux, exubérant et plein de vie. C’est la méthode scoute qui éduque à la vie chrétienne. « Les prêtres veulent les rendre plus croyants, et les éducateurs plus autonomes, conclut Jacques Gagey, mais je dis de les laisser vivre et découvrir la vie. » par Giordano Contu

Qu’est-ce que la conférence internationale catholique du scoutisme (CICS) ?

© 2020 Saint Louis des Français | Made by Communauté Saint-Louis-des-Français