Ecce Agnus Dei, Philippe de Champaigne

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

2 février 2021 – Présentation du Seigneur au Temple

Toute leur existence s’était consumée dans l’espérance de la nouveauté radicale que le Messie apporterait au monde.

Frères et Sœurs,

Quarante jours après Noël, nous célébrons la fête de la Présentation du Seigneur au Temple.

Le Temple était le lieu de la rencontre entre Dieu et son peuple.

Cette fête célèbre la rencontre de Dieu et des hommes en Jésus Christ.

Cette fête de la Présentation du Seigneur est appelée également fête de la chandeleur, parce qu’elle est une fête de la lumière, en référence à Syméon qui reconnaît dans le Christ la « Lumière des Nations ».

Dans ce prodigieux évènement, la Vierge Marie apparaît en plénitude comme Celle qui, en offrant son Enfant, s’offre Elle-même avec le peuple dont Elle est issue.

L’oracle de Siméon fut pour la Vierge Marie une lumière venue de Dieu, qu’Elle ne cessa « de garder et de méditer dans son cœur ». (Luc 2,19)

Ni les prêtres, ni les lévites, ni les docteurs de la loi, ni les Pharisiens ne virent rien de particulier.

Pour eux rien n’était changé, et d’ailleurs ils n’aspiraient, pour la plupart d’entre eux, qu’au maintien de la religion dont ils étaient les gardiens attitrés et bénéficiaires satisfaits.

2

Et pourtant, le peuple saint était au rendez-vous, avec la présence de deux personnes vénérables, un homme et une femme âgés : Siméon et Anne.

L’un et l’autre représentaient la première Alliance venant expirer aux pieds de la Nouvelle et Éternelle Alliance en Jésus Christ.

Ils venaient portant le témoignage du long cheminement du peuple de l’Ancien Testament.

Siméon et Anne incarnaient pour ainsi dire les choses anciennes mais pour les offrir à Celui qui « ferait toutes choses nouvelles ». (Ap. 21,5)

Toute leur existence s’était consumée dans l’espérance de la nouveauté radicale que le Messie apporterait au monde.

Et maintenant que leurs yeux s’étaient ouverts, ils voyaient ce qui était encore caché aux yeux du monde : Le Christ  « Lumière des Nations et Gloire d’Israël ! »

Ils avaient vu le Fils de Dieu et ils pouvaient mourir en paix.

C’est ainsi que toutes les générations de tous les peuples et nations du monde sont appelées à rencontrer le Christ et à déposer à ses pieds lestrésors de leurs cultures.

Ce faisant elles sont transfigurées pour revivre dans la lumière et dans l’Amour.

3

Le Christ est présenté au Temple, comme tout garçon premier né. Cette prescription rituelle de l’époque annonce l’offrande qu’Il fera librement de sa vie jusqu’à la Croix « pour la gloire de Dieu et le Salut de monde ».

Frères et Sœurs,

Aujourd’hui, nous rejoignons le Christ qui est venu à notre rencontre et nous confessons que Jésus est l’unique Sauveur et la « Lumière des Nations. »

Cette fête revêt une importance particulière pour tous les consacrés, religieux et religieuses, qui, inspirés par l’exemple du Christ et à la suite du Christ donnent leur vie à cause de l’Evangile.

C’est la raison pour laquelle en 1997, le Pape Saint Jean Paul II a choisi cette fête de la Présentation du Seigneur au Temple pour célébrer chaque année la vie consacrée.

Cette journée nous offre une occasion providentielle de prier pour les vocations religieuses et de rendre grâce pour le témoignage prophétique rendu par les religieux et religieuses contemplatifs ou apostoliques et pour les laïcs consacrés, qui sont des centaines de milliers sur les cinq continents à vivre les charismes propres à leur Ordre, Congrégation ou Institut.

4

Les trois vœux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance  qu’ils prononcent font d’eux des sentinelles qui annoncent le monde à venir. Ils expriment par le don de leur vie :  

le primat de Dieu, – la passion de l’Evangile et le Royaume déjà présent et à l’œuvre.

Frères et Sœurs,

« Dans la nuit  de ce monde, brille la lumière du juste », dit le psalmiste. (Ps 111)

C’est bien notre assurance. Elle se fonde sur l’appel que nous avons reçu : « Vous êtes la lumière du monde. Que votre lumière brille devant les hommes… » (Mt 5,16)

Aujourd’hui, nos cierges allumés, nous rappellent que depuis notre baptême nous sommes inspirés, éclairés et soutenus par l’Esprit du Christ, l’Esprit Saint et que nous avons à nous comporter comme des disciples de Jésus Christ, à travers des actions de justice, de bonté et de vérité comme nous y encourage le Pape François dans son Encyclique Fratelli Tutti, qui nous invite « tous ensemble, à faire renaître un désir universel d’humanité » … N° 8.

Qu’à la prière de la Vierge Marie, et de Saint Joseph son époux, en cette année qui lui est consacré, le Seigneur fasse la grâce à chacun d’entre nous de pouvoir renouveler son appartenance inconditionnelle au Christ-Sauveur, quel que soit son état de vie.

AMEN                                                                   

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

**

© 2020 Saint Louis des Français | Made by Communauté Saint-Louis-des-Français