Messe d’action de grâces à l’occasion de son départ.

Adresse du Recteur. Dimanche 14 juin 2020

 

Chers amis, paroissiens, pèlerins, visiteurs.

Un mot très bref, pour m’adresser à vous à la fin de cette messe d’action de grâces.

Trois minutes pour 9 ans : vous voyez que c’est l’intensité qui compte…

En toute simplicité il n’y aura que trois mots : bravo, merci, courage…

 

Bravo ! Car pendant ces neuf ans, où il y a eu de bons moments, d’heureux moments de rassemblement, de prière, de rencontre – et aussi de mauvais moments, le passage actuel par la pandémie en est un, j’ai admiré et aimé la générosité ordinaire dont vous avez fait preuve, générosité qui fait beaucoup de bien sans faire de bruit. Chacun prenant sa part de la vie de l’Eglise, de sa mission d’annoncer la bonne nouvelle du salut pour tous en Jésus, que ce soit dans des activités paroissiales, ou que ce soit dans la vie quotidienne et familiale. Pour cette générosité, qui vraiment édifie, au sens fort du mot :bravo.

 

Merci, aussi. Il me faut englober dans ce merci adressé en une fois à tous des mercis innombrables, à tant de personnes, qui ne peuvent que réjouir le cœur d’un pasteur, mais dont il est impossible d’énumérer les gestes positifs, discrets, constants, de bienveillance, d’entraide ou tout simplement d’amitié.  Cela fait oublier les couleuvres (heureusement rares) qu’il faut avaler parfois pour le bien commun et la paix entre tous. Merci pour votre attention mutuelle les uns aux autres, et pour vos pasteurs, que ce soit le Recteur, les Chapelains ou les prêtres de la Communauté de Saint-Louis.

 

Bravo, merci, mais aussi courage. Courage pour achever de traverser l’épreuve de la pandémie, mais surtout pour mener à bien de nouveaux projets avec le Recteur qui va me succéder

(dont j’espère que le nom sera rendu bientôt public, -mais tout a pris du retard en ce moment, et le processus de nomination d’un Recteur de Saint-Louis est très complexe, mettant en jeu de multiples autorités).

Courage pour vivre votre vie de disciples du Christ, dans la charité et la patience.

Courage dans tout ce qui est la tâche de transmettre, en particulier aux jeunes générations.

Courage enfin dans l’accomplissement de votre chemin d’hommes et de femmes qui tentent de suivre de leur mieux la voie tracée par le Seigneur Jésus.

 

Bravo, merci, courage.

Quant à moi devenant dans mon diocèse de Pontoise curé de campagne dans le Vexin, ce dont je suis très heureux, avec 28 clochers sur lesquels veiller,

pourtant je ne vous oublierai pas, ni devant Dieu, dans la prière, ni dans mon cœur.

Au revoir.

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

© 2017 Saint Louis des Français | Made by Adri & Popo