Saint Yves des Bretons

IMG_0447

  • Messes, horaires et renseignements 

Voir la page : <ahref= »http: styvesdesbretons.canalblog.com »= » »>http://styvesdesbretons.canalblog.com

  • Contacter le Recteur de Saint Yves des Bretons

Tel : 00 39 06 68 82 71

Mail : saintyves.rome@gmail.com

  • Se rendre à St Yves des Bretons

Adresse : Vicolo della Campana, 9 – 00186 Roma – Italia

(5 minutes à pieds depuis St Louis des Français)

  • Histoire du lieu

Au XVème siècle le Cardinal Alain de Coëtivy, breton devenu alors cardinal archevêque d’Avignon, obtient du pape Nicolas V la concession d’une église, datant du viii-ixe siècle, en faveur de la communauté des Bretons vivants à Rome. Le pape Calixte III confirme cette attribution et le pape Léon X érige canoniquement la Confrérie Saint Yves des Bretons. Avec le temps, celle-ci prend en charge un hospice et un hôpital pour soigner les pauvres et les pèlerins et hériter d’immeubles lui permettant de poursuivre sa mission et de mieux accueillir les pèlerins.

Gravure de Giuseppe VASI (1710-1782) – Dans la partie gauche, l’église St Yves des Bretons

Gravure de Giuseppe VASI (1710-1782) – Dans la partie gauche, l’église St Yves des Bretons

Restaurée au milieu du XVIème siècle, l’église est réunie en 1582 à celle de Saint-Louis des Français par le Pape Grégoire XIII.

En 1790, face à la constitution civile du clergé et à la sécularisation des biens ecclésiastiques, le pape Pie VI charge le cardinal de Bernis, ambassadeur de France auprès du Saint-Siège, de regrouper les établissements religieux français à Rome et de les placer sous sa tutelle. Naît alors une fondation française : les Pieux Etablissements de la France à Rome et à Lorette. Cette fondation comprend aujourd’hui cinq églises françaises, dont Saint Yves des Bretons. La vocation première de la fondation est « d’entretenir les communautés religieuses qui desservent ses cinq églises » et « d’assurer l’accueil des pèlerins francophones à Rome »

Fresque du chœur de l’église - Ludwig Seitz (1844-1908)

Fresque du chœur de l’église – Ludwig Seitz (1844-1908)

Mal entretenue, l’église Saint Yves des Bretons est démolie en 1875. A la place sont construits deux immeubles de rapport et l’église actuelle, plus petite que la précédente. Quelques colonnes et chapiteaux antiques provenant de l’ancienne église sont intégrés dans la nouvelle construction mais la majeure partie des éléments lapidaires, des pierres tombales, des tableaux et du mobilier est dispersée, notamment à Saint-Louis des Français.

En 2011, l’église est de nouveau entièrement restaurée, avec l’aide du Ministère français de la Culture et de la Communication, du Conseil Régional de Bretagne, de la Fondation du Patrimoine et de donateurs anonymes.

  • Saint Yves

????????????????????????????????????

Yves Hélory de Kermartin fut prêtre et juge en Bretagne.

 « Près de Tréguier en Bretagne, l’an 1303, saint Yves, prêtre, qui, dans sa charge d’official, rendit la justice sans faire acception de personnes, favorisa la concorde, défendit pour l’amour du Christ les causes des orphelins, des veuves et des pauvres et accueillit chez lui les miséreux ».

Martyrologe romain

Plus d’informations sur St Yves : http://saintbrieuc-treguier.catholique.fr/Saint-Yves-de-Treguier

 

La Trinité des Monts

La Trinité des Monts

 

 

Cet ensemble conventuel a été fondé par Charles VIII en 1495 au bénéfice des Minimes, en reconnaissance de l’assistance spirituelle que St François de Paule, leur fondateur, avait fourni à son père Louis XI. Dispersés par les révolutions, les Minimes ont été remplacés en 1828 par les religieuses du Sacré Cœur, puis les fraternités monastiques de Jérusalem  et récemment par la Communauté de l’Emmanuel.

Liturgie
La messe est célébrée en français  dans l’église du mardi au vendredi à 18h30.

La messe est célébrée en Italien les mardis et jeudis à 8h30.

La messe est célébrée le samedi matin à 12h.

La messe dominicale est à 11h.

L’adoration eucharistique est proposée dans l’église du mardi au vendredi de 7h30 à 8h30, ainsi que le samedi de 11h à 12h.

 

Accueil
Dans les anciens jardins de Lucullus, une maison d’accueil est destinée à recevoir des groupes de jeunes et des familles francophones. Créée en 1975 pour l’année Sainte, elle vient d’être restructurée par les Pieux établissements pour recevoir jusqu’à 80 personnes.

Maison d’Accueil Trinité-des-Monts
Piazza Trinità dei Monti, 3
00187 Roma

Métro Piazza di Spagna

T. +39 06 679 74 36

Maison d’accueil : maison.accueil.tdm@libero.it

Visites

Des visites du lieu sont organisées par l’association rencontres romaines.

 

Trinité des Monts : trinitadeimonti@emmanuelco.org

 

 

L’église Saint Nicolas des Lorrains se situe à deux pas de la Place Navone.

 

saint Nicolas

 

En 1587, une bulle du Pape Sixte Quint établit la confrérie indépendante sous le nom de Confraternité de Saint-Nicolas et de Sainte-Catherine de la Nation de Lorraine et de Barrois, leur autorisant de fait la possession d’une chapelle en propre au sein de l’église Saint-Louis-des-Français, qui constitua ainsi le premier sanctuaire Lorrain de Rome. Celle-ci obtient en 1622 la concession de Saint-Nicolas in Agone, pour la restructurer et lui donner un décor entièrement nouveau. Après la révolution, la confrérie fut dissoute et l’église pillée. Au cours de la Renaissance, les Français et les Lorrains résidant à Rome formèrent la Congrégration de Saint-Louis. Une partie de cette édifice fut financée par le duc Charles III, beau-frère de Henri III de France, pour représenter l’État Lorrain auprès du Vatican. En 1622, sous le règne du duc Henri II, le pape Grégoire XV donna à la Lorraine l’église Saint Nicolas, située à proximité de la place Navone. L’église fut reconstruite par l’architecte François Desjardins et fut achevée en 1632 ; elle prit alors le nom de Saint-Nicolas-des-Lorrains permettant ainsi aux duchés Lorraine et de Bar d’être représentés, de façon autonome, auprès du Saint-Siège.
Fraichement restaurée, l’église Saint-Nicolas-des-Lorrains est désormais confiée à la Commu­nauté Saint-Jean, qui assure une prière quotidienne dans ce lieu de paix situé juste derrière la place Navone.

 

Pour plus d’informations sur l’église saint Nicolas des Lorrains vous pouvez suivre le lien vers le site des amis de saint Nicolas des Lorrains.